arrow_back
Musique

Le trio francais Greyborn devoile le clip de “Scars”

En mars dernier, le groupe de rock stoner originaire de Limoges sortait son second EP, intitulé “Scars”.

le
Capture d’écran du clip de “Scars” (Youtube).

Le trio composé du batteur et chanteur Théo Jude, du bassiste Guillaume Barrou et du guitariste Maxime Conan vient de dévoiler le clip du titre éponyme, réalisé par Sébastien Antoine. Un clip en noir et blanc avec des images brutes et fortes qui reflètent l’intensité du morceau, mais également le titre en lui-même (signifiant “cicatrices” en français). Sur leur site, le groupe explique les raisons derrière le choix du nom : 

 

Ce morceau “traite des choses qui nous marquent ou nous blessent à jamais, de la façon dont nous en faisons parfois partie et de la manière dont nous pouvons assimiler ces marques pour grandir. Il traite du chemin de la guérison, d'une résignation qui peut être douce ou acide. Un autre sujet vertigineux abordé dans l'EP est notre vacuité et les efforts inconscients que nous déployons pour pouvoir l'ignorer. Nous choisissons des causes, des combats pour lesquels nous nous donnons à fond afin de ne pas ressentir le vide, afin de nous sentir vivants. Il ne peut donc y avoir d'utilité qu'à faire les choses, à s'y immerger totalement parce qu'elles sont notre seule réalité.” 

 

Le maquillage réalisé par Clémence Blaise dans le clip rappelle les fissures présentes sur la couverture de l’album, pour laquelle le groupe a fait appel aux services de Frédéric Chhim. Un choix évident pour les interprètes de “Bits & Pieces” :

 

“Pour l'imagerie de Scars, il était naturel de faire appel à l'artiste Frédéric Chhim, un photographe qui façonne également des matériaux. Nous avons croisé le chemin de Fred lors de nos précédents projets. Fin 2022, alors que nous terminions l'écriture de 'Scars', nous avons réalisé que ses travaux récents avaient une texture et un sens qui correspondaient à ceux de notre EP. Il s'est prêté au jeu d'adapter son travail à Greyborn : après une séance photo analogique, Fred a imprimé nos portraits sur des plaques d'argile, les a brisées en petits morceaux qu'il a ensuite réarrangés et photographiés à nouveau. Nous sommes très heureux de sentir une sorte de résonance entre l'intérieur et l'extérieur.” 



Depuis sa formation en 2021, le groupe avait sorti un premier EP intitulé “Leeches”, qui avait immédiatement trouvé son public. À chaque sortie d’un nouvel EP, le trio semble solidifier encore plus son identité. On a hâte pour la suite. 



Tags :
greyborne
rock
actu
actualite
news
scars
ep