arrow_back
Rock

Coachella ressuscite No Doubt et Sublime

Cela faisait 10 ans que No Doubt n’étaient pas remontés sur scène.

le
La cover du groupe No Doubt pour le tube "Hella Good"

Le week-end dernier, Gwen Stefani et son groupe ont enflammé la scène de Coachella. Le groupe de pop punk américain a interprété 16 de ses hits, dont “Just a Girl”, “Don’t Speak” ou encore “Hella Good”.   



La chanteuse Olivia Rodrigo a même fait une apparition surprise, sur le morceau "One Step Beyond" de Madness



Ce n’est pas la seule réunion que le festival américain a permise. 


Le même week-end, Bud Gaugh et Eric Wilson, uniques membres restants du groupe Sublime, sont montés sur scène en compagnie de Jakob, le fils de Bradley Nowell, ex-guitariste du groupe Sublime décédé des suites d’une overdose. Le trio a interprété plusieurs morceaux du groupe, tels que "Doin' Time", “Santeria", "Wrong Way" et "What I Got". Une performance symbolique pour Jakob Nowell, fils de l’ex-guitariste du groupe Sublime décédé à 28 ans des suites d’une overdose, qui déclarait au magazine Rolling Stone

"Je vois cela comme un rôle de gardien. Je ne suis pas Sublime. Mes oncles Bud et Eric sont Sublime. Mon père n’a jamais pu monter sur cette scène. Mon père n’a jamais pu chanter ces chansons devant un public aussi nombreux, à Coachella, devant des gens qui l’adorent, lui, son son et son message. Si vous étiez père, que voudriez-vous ? Et je sais ce que je voudrais qu’il se passe dans cette situation. Je dois donc faire ce que j’ai à faire"




Tags :
gwen stefani
coachella
no doubt
olivia rodrigo
sublime
réunion
scène